•  
  •  

Petits conseils pratiques et astuces pour débutants et conducteurs plus expérimentés

Vous trouverez ci-dessous les petits conseils pratiques habituels et autres astuces qui ne sont pas indiqués dans les instructions de service.

Avant toute chose: voyager en camping-car est un plaisir ! Vous n’avez aucune raison de redouter ce voyage si vous êtes débutant, mais même les camping-caristes les plus chevronnés ne sont jamais assez prudents et quelques bons conseils ne sont jamais inutiles. Maîtriser un camping-car exige un mode de conduite adapté. Il est essentiel d’être parfaitement conscient de la taille et des dimensions de votre véhicule. La plupart des accidents surviennent en raison d’une mauvaise prise en compte des dimensions du camping-car et de ses caractéristiques de conduite ou sont dus à  l’inattention et au stress. Vous êtes responsable de votre famille et de votre ”résidence secondaire mobile=. Prenez votre temps, n’oubliez pas que vous êtes en vacances.

Avant le départ :
Àl’intérieur :
 vérifiez que l’ensemble des armoires, des portes, des tiroirs et des casiers sont bien fermés et sécurisés. Assurez-vous qu’aucun objet n’est placé à  un endroit d’oû il pourrait tomber ou encore se déporter vers l’avant du véhicule en cas de freinage brutal. Demandez-vous si le contenu de votre réfrigérateur (et notamment les liquides) résisterait à  un freinage brutal? Toutes les fenêtres sont-elles bien fermées, y compris la lucarne du toit?  Si l’aménagement comprend un satellite, celui-ci a-t-il été rétracté ?
À l’extérieur : faites le tour de votre camping-car. Assurez-vous que personne n’est garé derrière votre véhicule et que la voie est libre. Vérifiez que tous les objets sont solidement stabilisés. Qu’aucun fil électrique ne dépasse. Que les bicyclettes sont solidement fixées sur le porte vélos. Que les volets extérieurs et les abattants de l’espace de rangement sont bien fermés. Que le marchepied est rétracté. Que les coins compensateurs ont bien été retirés et rangés. Que les stabilisateurs -  s’il y en a - sont bien remontés.

Pendant le trajet :
Prenez garde aux saillies rocheuses, aux branchages, aux balcons et aux avant-toits, ainsi qu’aux panneaux de signalisation et autres pancartes susceptibles de mordre sur la chaussée. Si votre espace de manoeuvre est étroit ou situé à proximité de poteaux, de murs, etc., pensez qu’en cas de fort braquage, l’arrière de votre camping-car est susceptible de produire un large débattement et que vous risquez d’endommager le camping-car ou un autre véhicule en stationnement. Vous êtes presque assis au-dessus des roues avant de votre camping-car. Vous devez donc prendre les virages plus larges qu’avec un véhicule normal. De plus, un long empattement incite parfois à  couper un virage. Lors du passage de ponts, de tunnels ou autres lieux à hauteur ou largeur limitée, faites bien attention à  respecter les dimensions. Les dimensions du camping-car sont indiquées sur le tableau de bord. 

Montées / descentes / virages
Vous déplacez un camping-car de 130 PS et de presque 3,5 t. Il est donc normal que la vitesse soit très réduite lors des montées. En descente, rétrogradez afin que le frein moteur puisse agir à et soulager le frein normal, ce qui vous permet d’éviter la surchauffe.  Le camping-car est construit avec des panneaux sandwich en tôe et en styrofoam et ce type de construction a tendance à subir des contraintes dans les virages. Il est donc impératif d’adapter sa conduite à  tous ces paramètres. Ne serait-ce que pour éviter de malmener le contenu de vos casiers et de votre réfrigérateur.

Manoeuvres
Ne sous-estimez pas la longueur, la largeur et la hauteur de votre camping-car. Lors des manoeuvres, il est indispensable qu’une autre personne s’assure que la place disponible est suffisante pour le passage du camping-car. Cette personne doit tout particulièrement faire attention aux endroits que le chauffeur n’a pas dans son champ de vision. Il s’agit notamment des alcôves, des bords supérieurs et arrière du véhicule ainsi que des porte vélos.  L’alcôve avant peut facilement être endommagée par les arbres, les murs saillants ou autres obstacles du même type. Lorsque vous reculez le véhicule, il est impératif qu’une autre personne se trouve derrière le camping-car pour vous guider dans les manoeuvres. Cela est particulièrement vrai dans les environnements arborés. Prévoyez une distance de sécurité par rapport aux arbres et aux buissons afin d’éviter les éraflures sur la carrosserie, et en particulier sur les fenêtres en acrylique, qui se rayent immédiatement au contact des branchages.

Stores de protection soleil / pluie
Le store est une construction relativement légère dont la grande surface textile se trouve fortement exposée à  la pression du vent, même léger. Veillez à ce que les pieds des stores soient toujours solidement fixés par une cheville et faites attention à ce que la barre supplémentaire soit bien en place. Si vous quittez le camping-car pour aller faire une excursion, relevez le store en cas de météo incertaine. Cela est bien entendu particulièrement recommandé en cas d’orage ou de tempête.